Augmentation du point G 2018-08-07T12:06:18+00:00

AUGMENTATION DU POINT G

Le point G est une zone erogène situé sur la paroi antérieure du vagin autour de l’urètre, entre 1 et 4 cm de profondeur et sa taille ne dépasse pas 1 cm de long. Il est souvent comparer à la prostate chez l’homme. Sa stimulation entraine l’orgasme chez la femme, que l’on appelle orgasme « vaginal », en opposition à l’orgasme clitoridien.

De nombreuses femmes ont des difficultés à obtenir du plaisir sexuel. Certaines peuvent avoir des orgasmes clitoridiens, sans pour autant avoir eu d’orgasme vaginal.

D’autres femmes ont un plaisir sexuel normal et souhaitent augmenter leurs sensations. L’augmentation du point G permet d’augmenter les sensations et donc de stimuler l’orgasme vaginal. Il faut bien garder à l’esprit que l’orgasme ne depend pas seulement des sensations et l’aspect psychologique est également important. Ainsi l’augmentation du point G ne résout donc pas tout.

L’augmentation de volume du point G se fait soit par une injection de graisse (lipofilling du point G), soit par une injection d’acide hyaluronique.

La technique la plus utilisée est l’augmentation par injection d’acide hyaluronique, malgré le fait que ce soit résorbable.

PRENDRE RENDEZ-VOUS

Le point G est une zone erogène situé sur la paroi antérieure du vagin autour de l’urètre, entre 1 et 4 cm de profondeur et sa taille ne dépasse pas 1 cm de long. Il est souvent comparer à la prostate chez l’homme. Sa stimulation entraine l’orgasme chez la femme, que l’on appelle orgasme « vaginal », en opposition à l’orgasme clitoridien.

De nombreuses femmes ont des difficultés à obtenir du plaisir sexuel. Certaines peuvent avoir des orgasmes clitoridiens, sans pour autant avoir eu d’orgasme vaginal.

D’autres femmes ont un plaisir sexuel normal et souhaitent augmenter leurs sensations. L’augmentation du point G permet d’augmenter les sensations et donc de stimuler l’orgasme vaginal. Il faut bien garder à l’esprit que l’orgasme ne depend pas seulement des sensations et l’aspect psychologique est également important. Ainsi l’augmentation du point G ne résout donc pas tout.

L’augmentation de volume du point G se fait soit par une injection de graisse (lipofilling du point G), soit par une injection d’acide hyaluronique.

La technique la plus utilisée est l’augmentation par injection d’acide hyaluronique, malgré le fait que ce soit résorbable.

PRENDRE RENDEZ-VOUS